please wait..

19 Comments :

Marlene Saunders from U,S,A,, said 2147 days ago
Why is this happening?
Salmane de Bruxelles,Belgique, a dit il y a 2151 jours
Ce qui est étonnant dans l'affaire, est que la femme a bel et bien son laisser-passer mais elle se fait quand même refouler au point de passage. Je pense que cet exemple ne fait que refléter l'État désastreux de la situation sanitaire à Gaza à cause du siège. C'est quelque part une facon de punir la masse de roquettes palestiniennes qui s'abattent sur Gaza, mais est-ce la bonne facon de donner des lecons? Parallèlement, n'essaie-t-on pas de comprendre pourquoi ces roquettes sont lancées, s'agit-il d'un simple acte de violence, ou bien y a t-il une justification ou une raison derrière? Et alors on entre dans un cercle vicieux. Le résultat est que la population de Gaza est dans une pénurie grave et traverse une grave crise.Du paracétamol peut facilement s'acquérir en Europe, alors qu'à Gaza, il faut le commander, et priser pour que ca arrive à destination.
Miryam, de Istanbul, Turquie, a dit il y a 2150 jours
Justement, comme j'ai ecris aussi juste avant quelque jours en anglais, assez pour les peuples et dirigeants des deux camps de critiquer et attaquer l'un l'autre.Et il y a c'est sure un cercle vicieux nourit par les attaques des deux camps, chacun defendant sa cause, mais comme vous l'avez dit, est-ce la bonne voie? Sauf pour les cas ou ils ont besoin de se defendre urgemment, ne peuvent ils pas en meme temps tacher de faire une entente politique pour cesser cette situation terrible, et arriver a la paix en long terme, en tenant compte et respectant les besoins de chacun? Et en meme temps faire une recherche, pour pouvoir trouver qui tirent profit de cette situation et l'arreter.
max de france, a dit il y a 2152 jours
Il faut préciser que la plupart des malades gravement atteints sont dirigés sur les hopitaux Israeliens. Qu'elle propagande de désigner l'ennemi "sionniste=nazi" alors que ces palestiniens sont représentés à la knesset, qu'ils se font soigner en Israel, qu'ils recoivent le pétrole, l'eau, l'électricité d'Israel, que c'est le shekel qu'ils utilisent comme monaie.
Ils sont forts pour montrer une souffrance organisée, alors qu'ils recoivent des sommes d'argents incommensurable de l'europe et du monde entier.
Un peu plus de condécendance et allez voir les tchetchens sous le jout de la russie les génocides en affrique , les milliers de morts quotidiens en Irak au pakistan et dans le monde entier. Il vous en faudrait des sites internet à maintenir. Mais là c'est spéciale, 13 millions de juifs dans le monde dont environ 7 en Israel, c'est insuportable. Essayez de comprendre pourquoi ?
Alors que vous avez tout latitude de les visiter, de dialoguer avec eux alors qu'en face c'est le blackout ? Silence on ne recoit pas. Allez donc faire un tour dans le monde arabe vous serez édifié. Puis non, il suffit d'aller dans la région parisienne sous protection et vous économiserez le voyage.
cjp de Annecy, a dit il y a 2142 jours
J'ai été en région parisienne, sans protection ! Et dans beaucoup d'endroits du Moyen-Orient et du monde. J'y ai rencontré beaucoup de gens de coeur, mais aussi des sots. La sottise des uns n'a jamais excusé celle des autres. Et quand on est puissant, quand on a les armes, on est souvent d'autant plus sot : c'est si facile de tirer quelques balles en l'air pour faire fuir un plus faible. Et après on s'étonne : pourquoi nous détestent-ils ? Pourquoi tentent-ils de nous tirer dans le dos ? Et oui, on se demande ! Désolé, Max : il faut réfléchir un peu !
sasha from usa, said 2153 days ago
it saddens me to see how difficult it is to let go of anger; especially when another is in need. I consider myself a Jew second to being a human being. I work in healthcare and give the same treatment to a person with hate in their heart as one without. Here in the USA we still have difficulty not to pre-judge another based on colour or background. I wholeheartedly hope that we can get past our differences and see the overwhelming commonalities.
Lou de France, a dit il y a 2153 jours
La fin de l'article de la journaliste israélienne Amira Hass qui est arrivée à Gaza, hier avec de Dignity de l'association "Free Gaza" fait comprendre la pénurie de médicaments:

Les politiciens européens avaient amenés avec eux une tonne de médicaments et trois scanners utilisés pour les blessures à la colonne vertébrale, a déclaré Arafat Shoukri, 37 ans, un médecin basé en Grande-Bretagne.

«Nous apportons des médicaments de base comme du paracétamol et des analgésiques. Nous avons été choqués lorsque nous avons eu la liste du Ministère de la Santé dans la bande de Gaza - cela signifie qu'ils n'ont rien», dit Shoukri.

Les agences d'aide internationale, y compris le Comité International de la Croix-Rouge, ont dit que pratiquement pas de médicaments entraient dans la bande de Gaza.

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=10334&type=analyse&lesujet=R%C3%A9sistances
Lou from France, said 2153 days ago
Original article from Amira Hass (...)The European politicians took with them a ton of medical supplies and three medical scanners used for spinal injuries, said Arafat Shoukri, 37, a doctor based in Britain. "We are taking very basic medical supplies like paracetamol and painkillers. We were shocked when we got the list from the Health Ministry in Gaza - it means they don't have anything,""Shoukri said. International aid agencies, including the International Committee of the Red Cross, have said virtually no medical supplies were reaching Gaza. http://www.haaretz.com/hasen/spages/1035414.html
MARCUS de Sederot, a dit il y a 2153 jours
Il y a, en Egypte, d'excellents hôpitaux. Pourquoi la parturiante n'est-elle pas conduite en Egypte ?
Faut-il rappeler qu'en Israël, les hôpitaux soignent indifféremment arabes et juifs, et que les médecins y sont arabes et juifs ?
sam de france, a dit il y a 2153 jours
Ce cas est loin d'être isolé. En Cisjordanie notamment. De nombreuses fois,
des femmes sur le point d'accoucher on été refoulées à des check points.
Certaines sont mortes, ou le bébé. Idem pour toutes sortes de gens malades.
Le contexte de sécurité existe. Il s'est produit une ou deux fois qu'on a
découvert dans une ambulance palestinienne des armes ou des explosifs. Du
coup, les consignes données aux soldats ont été : pas de pitié, pas
d'empathie, on ne sait jamais, on ne laisse pas passer. Ces soldats, de très
jeunes gens pour la plupart, ont le regard totalement fermé quand ils font
ça. Est-ce pour se protéger émotionnellement ou le résultat d'une sorte de
lavage de cerveau (TOUT Palestinien est un terroriste en puissance) ?
Probablement les deux.

L'exagération est valable des deux côtés. Non seulement on souffre, mais on
veut montrer que l'on souffre autant, sinon plus que "l'autre". Et on aura
tendance à faire passer cet autre pour inhumain, cruel, etc. D'où le
phénomène "d'exagération". Mais c'est du ressenti, pas une tactique de
propagande, en général. C'est ce que les gens ressentent vraiment. Résultat
tragique de la situation. L'exagération fait donc partie du système
d'expression des gens
L'état du système de santé en Cisjordanie est meilleur qu'à Gaza, quoique
pas brillant. Mais il est souvent beaucoup plus rapide d'accéder à un hôpital de
Jérusalem qu'à un hôpital à Ramallah, par ex, à cause du nombre de check
points. A Gaza, ce n'est plus le problème, mais Gaza est quasiment coupée du
monde, avec les conséquences en termes économiques et sanitaires. Qui est
responsable ? Cela dépend de l'analyse politique qu'on fera (pour Israël, de
façon générale, c'est de la faute du Hamas, voire de tous les Palestiniens ;
pour les Palestiniens, c'est de la faute d'Israël, voire des Egyptiens, +
toutes sortes de nuances selon qui donnera son idée). Mais le fait est. Les
hôpitaux sont souvent délabrés et manquent des médicaments et produits de
première nécessité.

Yousef Atwa from Gaza, said 2153 days ago
It was essentially good to investigate this story, as in any other country, this case of "Pregnant toxicity" doesn’t need to travel out side for medical treatment.

This demonstrates the extent that how much the Gaza Strip people inhabitants suffer from human dangers as a result of the lack of potentials available. Such an illness requires special examinations which are not available in Gaza due to Blockade. So imagine other similar diseases can't be treated in Gaza due to same reasons.

In this story we tried to show the suffering of Palestinian citizens when getting permission to pass outside Gaza, for the purpose of medical treatment in hospitals of abroad. Also, to show how much it is easy to reject patients on the borders and to expose people's soul to real danger, which comes according to Israeli soldiers' mood
Enrique from Israel, said 2153 days ago
For what reasons should have the Gaza people the right of receiving medical attention in Israel without paying their social security fees? Doesn't has the medical personnel in Israel the right of perceiving a salary? Why aren't they directed to the Egyptian border either? Doesn't have Israel the right at all, to refuse the entry to his territory to any person w/o detailing his reasons as other nation of the world?

But more important of all: Why on earth the Gaza-Sderot Redaction doesn't direct to the honorable panel of doctors, nurses, pregnant women, border guards, human right activists and ordinary surfers why the city of Ashqelon which provides medical attention and electrical supply to Gaza is constantly shelled with Kassam rockets? Is this not hallucinating? And why the redaction isn't asking this question, I have my opinion on the subject but prefer not to express it here.
Miryam, from Istanbul, Turkey, said 2154 days ago
My point of view: Enough for both sides’ people and government critisizing each other.
i.e. if there was no any case of bomb smuggled from Gaza, there wouldn’t be any strict control, and same for, if people of Gaza had no hate for its neighbour, they wouldn’t attempt to smuggle bombs.
It makes me feel very frustrated whenever I encounter films exhibiting suffering people along with critics because then, we ordinary internet surfers, sometimes forget to research on the essantial causes and get lost in the details as “who is wrong of doing what”.Yes, sure that one feels rebellious, seeing a pregnant woman in need of urgent care but refused to have it, or seeing ordinary people in both sides, permanently in death risk. Every creature in this world needs to live in peace happily. But unfortunately, I think that these ordinary people are not angels fallen from heaven and they are continously manipulated by their governments, so they hate each other, consequently receive the results of their bad behaviours and the vicious circle goes on.
The essantial to do, would not be, to criticise these obvious consequences, - nevertheless may be it is good to awake people, so to make them struggle to stop this situation -, but to investigate who have what kind of interest on this terrible state and how to stop it, how to motivate people to stop it.

Dieses Video teilen

CODE :

Abu Khalil und die schwangere Frau

Der Sanitäter kommt einer schwangeren Frau zur Hilfe, die an einem israelischen Checkpoint zurückgewiesen wurde, obwohl sie einen gültigen Passierschein hatte
7 November 2008
 

 

Newsletter

 

Dieses Video Senden

Send this video
Senden

Währenddessen in Sderot

Klicken Sie hier um das Video anzusehen
// Tags Arte
Notice: Undefined index: bandwidth in /home/gazasderot/prod/application/default/controllers/VideoController.php on line 76